" Le papillon, c'est un peu comme le pardon.

C'est très fragile. Par exemple, si on touche les ailes du papillon, le papillon peut mourir.

Mais s'il s'envole, la vibration qu'il provoque avec son battement d'aile, peut avoir une répercussion jusqu'à l'autre bout de la planète !

C'est comme le pardon : il est fragile et très difficile à donner,

Mais quand on arrive à le faire, son effet peut avoir un impact jusqu'à l'autre bout de la Terre ..."

Frère Jean-Pierre Schumacher, moine de Tibhirine

 

IMG_20180829_154908 - Copie

 

(papillon vu juste avant cet entretien avec lui...)