Mouvement de Solidarité Universelle

 

La fondation USM (Universel Solidarity Movement), à Indore est un Mouvement de Solidarité Universelle, qui a été fondé en 1993 par Varghese ALENGADEN. Il a été subjugué par ce qu’il avait découvert à Taizé lors d’un voyage en France. A son retour il a décidé de créer seul pour commencer, un projet permettant de rassembler des jeunes de tout horizon, pour les sensibiliser au contexte sociopolitique de leur pays, ainsi qu’à l’ouverture à la différence. Le but de ce mouvement est de promouvoir l’égalité et le pluralisme entre cultures, castes, genres et religions différentes. 

 

Varghese Alengaden

 

 

J’ai déjà pu rencontrer les membres de la fondation et découvrir leur travail lors d’un séjour en 2016.

Lors des semaines de formations, qui se déroulent tout au long de l’année, des jeunes venus des quatre coins de l’Inde, vont pendant une semaine travailler, s’informer et réfléchir à la manière dont ils peuvent commencer à agir à leur échelle. Le but est réellement de réveiller leur potentiel et leur confiance en eux, afin qu’ils transforment le monde à leur manière.

 

La phrase de Gandhi « Sois le changement que tu voudrais voir pour le monde » les invite à être « visionnaires » avec des rêves fous, concrétisés par des objectifs réalisables. Father Varghese n’oublie pas de les interpeller en leur disant pour commencer : « Transforme le monde en te transformant toi-même » Leurs premiers objectifs doivent donc être en vue de leur transformation personnelle.

 

USM peut ainsi accueillir 80 personnes chaque semaine, et former entre 600 et 1000 parents lors de séminaires tenus dans les établissements scolaires.

J’ai pu constater les fruits de ce travail en écoutant les témoignages divers de jeunes et d’adultes qui pouvaient partager l’évolution de leurs projets après plusieurs années d’expérimentation. Ces projets étaient très divers : lutte contre la pauvreté, éducation, écologie, sensibilisation face à la corruption, dialogue inter-religieux… Tous avaient un même but : contribuer à faire évoluer les modes de pensées, de croyances, de communication dans leur pays.

Je souhaite retourner en Inde pour voir comment ces jeunes et adultes agissent et font évoluer leurs projets là où ils sont.