MAROC 

2016 et 2017

A deux reprises, j’ai pu partir à Midelt (Moyen Atlas) afin de rencontrer Jean-Pierre SCHUMACHER, dernier survivant des moines de Tibhirine. La première fois, j’ai été accompagné d’un groupe de Jurassiens venu au monastère pour mettre en place des jus de pommes avec les pommes du verger. La deuxième fois, lors d’un tour du Maroc, j’ai pu faire une halte de quinze jours pour une retraite personnelle. Les échanges avec l’ensemble des moines et avec Jean-Pierre SCHUMACHER m’ont profondément touchée, dans la paix intérieure qui se dégageait de leurs êtres.

Lors de ce deuxième séjour, j’ai pu rendre service également au dispensaire du quartier. Cela m’a permis de rencontrer davantage la population.

La rencontre et l’hospitalité avec des familles marocaines m’ont profondément marquée.

blogjardiniers (34)

 

2011 ET 2012

Durant deux années consécutives, je suis partie avec l’association NILHA (« Nouvelles Idées pour l’Humanité et l’Avenir ») trois semaines l’été à Agoudal (Haut-Atlas) afin de participer à des chantiers éco-volontaires. Au départ, avec les ouvriers du chantier, tout semblait être fait pour nous séparer : genre, âge, culture, religion, langue. Et pourtant, une complicité est née avec ces hommes qui ont dévoilé progressivement leur sensibilité. Je les appelle « mes tontons marocains ».

blogjardiniers (40)

 

 

ALGERIE

2017

J’ai pu partir en Algérie avec deux amis, afin d’aller puiser les graines de la non-violence. Nous avons été à Tibhirine (là où sept moines ont été enlevés puis assassinés en mai 1996), à Oran (là où Pierre CLAVERIE et Mohamed, son chauffeur ont également été assassinés peu de temps après en 1996), ainsi que dans d’autres endroits d’Algérie. J’ai pu rencontrer des familles algériennes qui avaient créé des liens d’amitié profonde avec des Français, parfois au péril de leur vie.

 

IMGP3051-001

 

 

INDE

2016

A Indore, en Inde, j’ai pu rencontrer la fondation USM (« Universal Solidarity Movment » qui signifie « Mouvement de Solidarité Universelle »), fondée par Varghese ALENGADEN en 1993. Ce dernier a eu l’inspiration de cette création, à Taizé (en France). Avec toute une équipe, ils forment des jeunes, travailleurs sociaux et religieux, à avoir une meilleure connaissance et compréhension des facteurs socio-politiques, économiques, et environnementaux qui régissent leurs pays. Ils les accompagnent ensuite à construire un plan d’action pour agir là où ils sont, à leurs échelles. J’ai été impressionnée par l’audace, la grandeur et la beauté des projets proposés, en pouvant également en voir les fruits, suite à des actions commencées plusieurs années auparavant et toujours persistantes.

P7260055

 

 

INDONESIE

2015

En voyage à Java et à Bali, j’ai été accueillie par des personnes locales, musulmanes et hindouistes, qui m’ont fait découvrir leur pays, avec leur histoire, leurs paysages et leurs coutumes. A Bali, j’ai pu être invitée à un mariage d’un indonésien avec une femme australienne, et découvrir ainsi les rituels liés à la culture et à la religion.

blogjardiniers (112)

 

 

BRESIL

2008, 2009 ET 2014

Ayant adopté, quand j’étais enfant, des amis brésiliens de Gabriel MAIRE, comme mes grands-parents de cœur, je porte une affection toute particulière pour ce pays.

J’ai pu là-bas, aller sur les pas de Gabriel MAIRE (Cf « Pourquoi ce titre »), à Vitoria et Cariacica. J’ai été impressionnée de constater l’énergie des personnes, leurs convictions, leurs actions, pour poursuivre le combat pour la justice et la paix.

blogjardiniers (104)

 

2009

J’ai eu la chance de travailler en tant qu’éducatrice spécialisée stagiaire au sein de la fondation « Fé e Alegria », qui accueillent les enfants des rues. J’ai pu intervenir dans la maison d’accueil d’urgence qui accueille des enfants en situations de danger, des jeunes sortant de réseaux de prostitution, ou des adolescents menacés de mort dans les trafics de drogues. Cette expérience m’a confrontée à des réalités très présentes au Brésil. Mais elle m’a également permis de déconstruire mes idées ainsi que de transformer mon regard sur ces jeunes. Cette expérience fait partie pour moi de mes tremplins, pour aller vers plus de rencontres et d’ouverture à l’autre.

blogjardiniers (92)

 

 

PHILIPPINES

2013

Avec la fondation « Virlanie », créée par Dominique LEMAY, j’ai travaillé plusieurs mois comme éducatrice spécialisée auprès des enfants des rues. Je suis particulièrement intervenue auprès des enfants porteurs de handicap. J’ai parfois été confrontée à des situations de déshumanisation. Cette expérience forte m’a beaucoup permis de mûrir et d’accentuer en moi cette soif de dignité et de justice pour l’Homme.

blogjardiniers (93) 

http://blogracaela.canalblog.com/

 

 

MALAISIE

2013

Je suis partie quelques jours en Malaisie avec mon sac à dos, ayant gagné confiance en l’aventure après toutes mes expériences positives d’accueil, de bienveillance et d’hospitalité dans les autres pays. Je désirais faire alors non pas un voyage touristique mais un séjour pour rencontrer les personnes locales, partager avec elles, mieux comprendre ce qui les animait. J’ai eu la chance d’être invitée par hasard à rejoindre un mariage musulman, ainsi que de rencontrer un moine bouddhiste qui m’a invitée à rejoindre un enseignement/méditation avec sa communauté.

blogjardiniers (109)

 

 

ISRAËL/PALESTINE

2013

En Israël et Palestine, j’ai pu découvrir émue ce brassage entre personnes des trois religions monothéistes. A Jérusalem, j’ai été marquée par le soleil qui brillait, avec un cerf-volant d’enfant qui planait sur la ville. Cela dégageait une atmosphère de calme et de paix, malgré la réalité tellement emprunte de fragilités. Nous avons pu discuter des deux côtés du mur avec des Israëliens et des Palestiniens touchés, blessés par ce conflit. Beaucoup agissaient pour manifester dans la non-violence et avec espérance. J’ai été bouleversée par cette force intérieure qui les anime pour poursuivre cette lutte dans la paix, malgré les années de conflits.

blogjardiniers (116)

 

 

SENEGAL

2011

Au Sénégal, j’ai pu comprendre ce qu’était la richesse du cœur. Nous avons pu avoir une hospitalité inconditionnelle, découvrant les partages, les repas pris en commun, la générosité sans limites. Cela m’a beaucoup interpellée sur ma propre capacité à accueillir l’étranger qui vient me visiter. La richesse des partages m’a beaucoup interpellée pour me montrer l’importance du dialogue, en parlant de notre culture, de notre regard sur la vie, le monde, l’autre,… Cela m’a inspirée pour faire émerger mon projet.

blogjardiniers (106)